Un savoir-faire ancien


La fabrication de fleurs artificielles fut une activité très développée en France de la fin du XVIII° jusqu’au début du XX° siècles, âge d’or de la fleur.
C'est la Reine Victoria qui a véritablement instauré cette tradition en portant une couronne de fleurs d’oranger pour son mariage avec le Prince Albert en 1840. Une mode était lancée...

 

L'engouement pour ces accessoires en fleurs artificielles favorisa le développement d'atelier partout en France: pour la région parisienne, 40 000 ouvrières étaient recensées en 1900.
Symbole de pureté et de virginité elle devient la fleur indispensable pour le mariage.
A partir de 1850 les mariés vont protéger la couronne de la mariée ainsi que touts les autres éléments en fleurs d'orangers sous des globes en verre.

 

Les Fleurs D'Oranger..